Les violences conjugales, il faut en parler autour de vous !

Le 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

C’est pourquoi dans le cadre d’un projet dans la filière ST2S sciences et technologies de la santé et du social, le lundi 29 novembre deux intervenantes Mme Couvreux et madame Gautier sont venus présenter, dans le cadre de l’association Habitat solidarité, leur lutte contre les violences conjugales, alors qu’un féminicide a lieu tous les quatre jours en France.

« Et vous, vous êtes futur professionnel ou en tant que personne, comment vous réagissez face aux violences conjugales, comment vous réagissez, comment vous intervenez ? »

« Dans votre relation amoureuse, votre vie de couple, qu’est ce qui est non acceptable ? »

Les élèves sont interpellés directement. Après un échange spontané autour des mots ou des réflexions nommés sur des post-it, un questionnaire est adressé aux élèves à l’aide de l’outil La Quizinièrere. Le questionnaire porte sur les formes de violence (physique, sexuelle, verbale, économique, administrative) et sur le cycle de la violence conjugale ou encore sur le point noir dans la main pour alerter et qui signifie « Je suis victime de violences, j’ai besoin d’aide » . Enfin par petit groupes les élèves s’expriment après avoir visionné trois très courtes vidéos (C’est normal, non ? Episode 1 le téléphone – Episode 3 Première fois – Episode 5 bousculade – par la maison des adolescentes de la Manche, 2018).

L’association dispose dorénavant de 5 logements pour des hébergements d’urgence sur le territoire du Grand Saumurois.

Le bilan arrive : « Le consentement, c’est important d’en parler dans le lycée », « C’est la première fois que l’on nous parle ouvertement de ce qui n’est pas normal dans un couple, c’est un sujet tabou » (Ilona) « On ne se rend pas compte qu’il existe autant de violences en plus des violences physiques » (Youta)

Le numéro d’urgence à appeler :

 3919 Pour les femmes victimes de violence accessible 24h/24 et et 7 jours sur 7

Il est possible d’accéder à un tchat sur le site d’une autre association « En avant, toutes » (https://enavanttoutes.fr/)

 



Login