Technicienne de l’intervention sociale et familiale, une ancienne élève Laëtitia présente son métier

Laëtitia, ancienne élève du lycée vient présenter son métier de technicienne de l’intervention sociale et familiale auprès des élèves de première bac pro ASSP.

Elle a obtenu son bac pro ASSP en 2014 et elle revient au lycée pour présenter son métier de l’intervention sociale et familiale.

La TISF est un travailleur social, son champ d’action est centré sur les difficultés de la famille, les TISF interviennent au domicile, soit dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance (ASE) ou à la demande de la Caisse d’allocations familiales. Ses missions très variées concernent l’aide éducative aux enfants et leur protection, et la médiatisation des visites des enfants placés en famille d’accueil. (La visite médiatisée est un dispositif autorisant la rencontre entre personnes, très souvent parent(s) et enfant(s), séparées par décision judiciaire, n’ayant pas le droit donc de se rencontrer en dehors d’un cadre dont les modalités et le fonctionnement sont garantis par des professionnels désignés.)

Laëtitia explique la formation de technicienne de l’intervention sociale et familiale qu’elle a effectuée sur deux ans au CEFRAS d’Angers avec trois périodes de stage de 4, 10 et 16 semaines. La formation aujourd’hui dure 18 mois.

« C’est un métier au cœur des familles qui exige une très grande capacité d’adaptation. Les enfants sont suivis jusqu’à l’âge de 14 ans. Le mercredi est souvent très chargé, les enfants scolarisés, se trouvant au domicile familial. Il est possible d’intervenir par exemple sur trois à quatre familles ce jour-là. Un temps peut être consacré à l’aide aux devoirs. Je suis aussi amenée à être présente lors d’une visite médiatisée. Je peux aussi intervenir le week-end. »

Les questions des élèves de première bac pro fusent : utilisez-vous votre véhicule personnel, quelle est l’amplitude horaire de votre travail ? Lors de votre formation, quels sont les lieux possibles de stage ? Arrivez-vous à prendre du recul par rapport aux difficultés des familles ? Quelle est la principale qualité pour ce métier ?

L’échange se termine. Les élèves ont une nouvelle idée d’un métier pour donner suite à leur formation en bac pro ASSP.

D’autres professionnels interviendront pour présenter leur profession dans la santé et le social. Ainsi le lundi 6 décembre c’est une puéricultrice qui viendra à la rencontre des élèves de première et terminale ST2S.

L’orientation, ça se prépare !



Login