Les BTS du lycée Saint Louis expliqués aux élèves de Terminale bac pro gestion administration

Poursuite d’études : un BTS ?

Ce mardi 16 février, les jeunes de terminale bac pro gestion administration et sept élèves de terminale bac pro commerce ont pu parfaire leurs connaissances sur la poursuite d’études après le bac en rencontrant Mme Delphine Amiard, responsable des BTS sur le lycée St Louis de Saumur.

Elle leur présente donc la formation initiale et la formation par alternance qui regroupe apprentissage et contrat de professionnalisation.

Le BTS MCO (Management commerce opérationnel) recouvre les techniques de vente et la gestion d’une unité de vente. Le BTS NDRC (Négociation et digitalisation de la relation clients) insiste sur les techniques d’accueil et d’argumentation vis-à-vis du client. Le BTS professions immobilières est en apprentissage. Le BTS comptabilité gestion permet de devenir comptable mais peut aussi de servir de tremplin pour un projet professionnel différent ou plus complet. Le BTS support à l’action managériale permet de devenir Office manager, celui-ci est proposé en formation initiale et en alternance.

Nouveau : Le BTS NDRC et Professions immobilières sont proposés dès la rentrée 2021 en apprentissage (CFA de l’enseignement catholique du Maine-et-Loire).

Tumisu/Pixabay

Etudes en IUT ou en université ?

Le BUT dans les Instituts universitaires de technologie suppose beaucoup de travail personnel.

« Lycéen, il faut aller chercher l’info ! et cette année sur les salons virtuels. »

Actuellement plus de la moitié des élèves en BTS continuent leurs études. L’avantage par rapport à l’université, c’est que l’on valide un diplôme à chaque étape.

Etudes  à temps plein ou en alternance ?

Pour l’alternance, le programme est le même que pour un temps plein. En conséquence, il faut une réelle autonomie  et une réelle envie de s’investir dans l’entreprise tout en travaillant ses cours le soir et le week-end.

En BTS, l’étudiant bénéficie d’un très bon encadrement et du soutien des professeurs. Il est demandé  plus de réflexion et d’analyse qu’en bac pro. Les langues vivantes sont présentes : l’anglais est obligatoire.

Il reste l’attractivité d’une rémunération quand on est en apprentissage. Il faut donc peser le pour et le contre. En alternance, l’étudiant doit signer un contrat de travail et un contrat de formation.

Un dernier conseil pour parcoursup ?

Dernier conseil de l’intervenante : « Pour parcoursup, il vaut mieux demander plus de formations que moins car des idées vont arriver et il ne faut pas se fermer de portes ! »



Login