Témoignage de migrants auprès de la classe de 1re bac pro gestion administration

Les lycéens de 1ères Gestion Administration des Ardilliers ont accueilli 3 migrants  au sein de leur lycée vendredi 23 mars. Ces trois personnes Mahidine , Wael  et    Mohammad  étaient accompagnés de Mme Berthélémie, bénévole qui leur donne des cours de français avec l’association Lilavie.

migrants

Ces trois hommes sont originaires de pays différents, Afghanistan, Syrie et Soudan mais ils ont tous les trois pris des risques pour venir en France. Ils ont expliqué aux jeunes pourquoi ils avaient quitté leur pays, le chemin qu’ils avaient pris et leur adaptation en France.

Ils ont fui  avec leur famille pour deux d’entre eux à cause des conflits qui sévissent dans leur pays. Les conditions de transport étaient très difficiles et il leur a fallu du courage pour affronter les obstacles qui se dressaient sur leur chemin. Avec de la persévérance, ils ont réussi et sont arrivés en France : ils ont dû dans un premier temps faire une demande d’asile ou d’un titre de séjour avant d’obtenir le statut de réfugié puis apprendre le français et la citoyenneté française grâce à différentes associations. C’est une des priorités afin de s’intégrer dans notre pays. Même si notre langue n’est pas très facile, ils sont volontaires et ont des projets. Dans leur pays, ils avaient tous un travail, commerçant dans le textile, ouvrier fabriquant de chaussure ou encore technicien de laboratoire photographique. En France, ils ont dû s’adapter ;  l’un d’entre eux  a trouvé du travail, un autre une formation et l’autre a besoin encore de temps pour réaliser son projet. Tous sont reconnaissants envers la France et Saumur qui les accueillent.

Les jeunes ont été saisis par l’intensité de leur témoignage et la force qui les habitent. Ils ont pris conscience qu’ils ont de la chance d’habiter dans un pays en paix et qu’il fait bon vivre à Saumur.

Cette première étape a marqué le premier pas vers un projet d’accompagnement ponctuel avec les élèves de cette classe pour des migrants. L’an prochain, les élèves de cette classe accueilleront quelques migrants afin de les aider à s’exprimer en français. Les jeunes pourront pendant les cours de communication professionnelle, les accompagner, et les aider à se présenter dans des situations professionnelles ponctuelles. Cette deuxième étape permettra un réel échange entre jeune et moins jeune de culture différente. L’objectif est simple : apprendre à mieux se connaître pour travailler ensemble, faire tomber parfois les a priori et construire de nouveaux projets.

Article écrit par Mme Fayoux



Login